Extension du Passe Sanitaire



Après son examen hier en commission, le projet de loi sur la gestion de crise sanitaire est aujourd’hui débattu en séance à l’Assemblée nationale.


Comme vous le savez, ce texte s’inscrit dans le prolongement de l’allocution du Président de la République le 12 juillet 2021.


Il prévoit notamment l’obligation vaccinale pour les soignants et la mise en place du passe sanitaire.


Le passe sanitaire a suscité une violente polémique depuis une semaine dans notre pays. J’ai été sensible à l’émotion d’une partie des Français. Je prends acte des centaines de messages qui m’ont été adressés. Je condamne les parallèles indigne avec les heures les plus sombres de notre histoire (étoile jaune…)


En conscience, je soutiens la mise en place du passe sanitaire pour une période limitée.

Face à la recrudescence de l’épidémie le passe sanitaire est un outil de protection solidaire. C’est un levier efficace de maîtrise de la propagation du virus. C’est un instrument de liberté collective : entre port du masque et passe sanitaire, je choisis d’être libre de respirer.


Un bémol : les mineurs. J’ai déposé en commission un amendement pour que le passe sanitaire ne s’applique pas aux 12-17 ans. Un compromis a été trouvé la nuit dernière avec le report à fin septembre du passe sanitaire pour les mineurs de adolescents.


Le passe sanitaire c’est : un schéma vaccinal complet, test PCR ou antagonique de - de 48h ou un certificat de rétablissement Covid-19 à présenter dans un lieux accueillant au moins 50 personnes.


Pour les personnes présentant un passe sanitaire, le masque n'est pas obligatoire. Sauf si le préfet de département ou le propriétaire du lieu l'impose.

Posts récents

Voir tout