Olga Givernet 2022 04 30 BD-20.jpg

L'édito du mois

Mesdames, Messieurs,

 

Le 19 juin dernier, vous avez été 18.398 à m’accorder votre confiance pour ma réélection. C’est près de 2.000 voix de plus qu’en 2017. Ce résultat m’honore autant qu’il m’oblige.

Il m’honore parce qu’il est le fruit d’un travail acharné, que j’ai mené avec passion 5 ans durant à vos côtés, à la recherche de solutions pour notre pays, notre territoire, nos spécificités. En me réélisant, vous venez récompenser de la plus belle manière ces efforts : avec votre confiance.

Mais si la confiance se mérite, elle s’entretient aussi et c’est en ce sens que ce résultat électoral m’oblige.

Pour les 5 prochaines années, un travail considérable nous attend. Il y a d’abord une priorité immédiate, celle du pouvoir d’achat. Face à une inflation qui s’emballe, aux prix des matières premières qui s’envolent, nous devons être solidaires, et il est de la responsabilité des élus d’offrir des réponses aussi rapides qu’efficaces. Le Gouvernement et la majorité n’ont pas perdu de temps. Dès le lendemain de l’élection, nous avons pris des mesures pour lutter contre les hausses de loyers, pour revaloriser les retraites, les minimas sociaux et le point d’indice de la fonction publique. Ces efforts sont financés, ils permettront aux plus précaires de faire face à la crise.

Et puis, il y a évidemment une priorité constante, qui doit être le fil conducteur de ce mandat : la transition écologique. Vous le savez, c’est la conjugaison de nos initiatives collectives qui nous permettra de rendre à nos enfants une planète habitable et durable. Je suis intimement convaincue que notre territoire possède des ressources exceptionnelles pour apporter sa part à l’édifice. Sur la production énergétique, nous sommes à la pointe de la production décarbonnée, avec les barrages de la CNR sur le Rhône, avec la centrale nucléaire du Bugey qui a tous les atouts pour redevenir un fleuron industriel français. Sur le traitement des déchets et des plastiques, nos entreprises locales offrent des solutions innovantes, qui sont non seulement de formidables avancées écologiques mais aussi des pourvoyeurs d’emplois de qualité et des développeurs de croissance économique.
Vous le savez peut-être déjà, je ne suis pas de ceux qui se complaisent dans la morosité ambiante, qui jouent sur les peurs et les haines pour construire leurs projets politiques, dans la critique plutôt que dans la construction.

Je pense que l’Ain comme la France, disposent des richesses humaines et naturelles nécessaires pour faire face à leurs défis et je suis persuadée que le rôle de l’élue que je suis est d’accompagner cela, pas pour poser des problèmes, pour trouver des solutions.

Cette XVIème législature est assez inhabituelle. Sans majorité absolue, le Gouvernement et la majorité à laquelle j’appartiens devront composer systématiquement avec l’opposition. C’est sûrement une chance pour notre démocratie, qui nous oblige à davantage de composition et de concertation.

Mais c’est surtout une responsabilité, pour la majorité comme pour l’opposition : celle de servir l’intérêt de la France avant celui de son camp. Certains ne semblent pas l’avoir complètement intégré et s’appliquent à élaborer intrigues et techniques d’obstruction parlementaire pour obtenir la faveur médiatique. Ils se trompent, et souhaitons qu’ils reviennent vite à la raison car ni les problématiques des Français, ni l’urgence climatique, ne souffriront d’attendre.

Vous pourrez en tout cas compter sur moi, tant sur le terrain qu’à l’Assemblée, pour défendre le projet pour lequel vous m’avez élue et pour vous représenter, promouvoir l’Europe et servir la France.

 

Bien fidèlement à vous,

Olga Givernet

Mon actualité

Restons en contact

  • logo-twitter-blanc
  • Facebook
Insta_blanc.png

Abonnez-vous à

ma lettre d'info 

Suivez-moi 

sur Twitter

Retrouvez-moi

sur Facebook

et Instagram