Édito : octobre > décembre 2018

16.10.2018

 

Depuis mon élection, j’ai souhaité faire de la santé un axe prioritaire. Il s’agit d’un sujet qui nous concerne tous et sur lequel nous ne pouvons pas transiger.

 

Améliorer l’accès aux soins, c’est avoir une réponse au niveau national comme au niveau local. La ministre des Solidarités et de la Santé a présenté récemment un plan santé pour 2022 qui détaille les actions qui seront menées en 4 ans pour permettre à chaque Français et Française, où qu’il/elle soit et quelle que soit sa condition d’accéder rapidement et près de chez lui/elle à un praticien. Comme nous l’avions promis durant la campagne présidentielle, nous mettons l’accent sur la prévention. Prévenir, c’est anticiper les besoins, c’est empêcher le développement des maladies rares. C’est aussi réaliser des économies pour notre système social.

 

Concrètement, la prévention s’organise avec le déploiement de 1000 communautés de santé territoriales et de 500 à 600 hôpitaux de proximité qui mailleront tout le pays. Nous développons également le carnet de santé numérique pour permettre un meilleur partage de l’information entre les praticiens et les patients.

 

Au niveau local, nous luttons contre les déserts médicaux. Pour le Pays de Gex, j’ai réuni le 26 septembre dernier les dirigeants des caisses d’assurance maladie et de l’Agence Régionale de Santé, ainsi que des praticiens, autour d’une grande table ronde publique. Il s’agit de mieux diffuser l’information sur les droits de chacun et chacune. Il existe de nombreux dispositifs qui permettent d’accéder facilement aux soins, mais ceux-ci sont parfois méconnus du grand public.

 

Pour favoriser l’accès aux soins en zone rurale, mes collègues Jean-Louis Touraine et Véronique Trillet-Lenoir, élus et professeurs de médecine, ont lancé une initiative innovante. Très prochainement, des cabinets médicaux mobiles circuleront dans le département pour offrir des consultations et intervenir au plus près des patients.

 

Voici pour les premières étapes réalisées au bout d’un an. C’est un début positif, et nous redoublerons d’effort pour proposer encore davantage de réponses dans l’amélioration de l’accès aux soins.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

À Paris

Olga Givernet - Députée de l'Ain

126 rue de l'Université - 75007 Paris

Tél. : 01 40 63 60 00

En circonscription

Olga Givernet - Députée de l'Ain

58 rue de Genève - 01630 Saint-Genis-Pouilly

Tél. : 04 50 99 64 56

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
Logo LaREM
Logo Assemblée nationale