Nouvelle offre de sécurité à Gex


Les « petites villes » ont beaucoup d’atouts. Souvent, elles offrent un accès à des tissus économiques dynamiques et en même temps une grande qualité de vie pour les familles. C’est le cas de nos territoires dans l’Ain. De fait, les villes de moins de 20.000 habitants attirent de plus en plus de Françaises et de Français et la tendance s’amplifie après la crise sanitaire.


C’est dans ce contexte que le Gouvernement a lancé en 2020 le programme « Petites villes de demain » déployé par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). L’objectif est d’améliorer les conditions de vie, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement.


Cette qualité de vie passe aussi par une offre de sécurité sur-mesure, co-construite avec les élus locaux. L’idée est d’associer tous les acteurs, services de l’Etat, collectivités territoriales, mais aussi, sur le volet préventif, les simples citoyens.


Cette démarche partenariale est essentielle. C’est pourquoi je tenais à assister à la présentation par la gendarmerie de la nouvelle offre de sécurité de la Ville de Gex aux côtés de la sous-préfète de Gex et Nantua, Pascaline Boulay, du Président de Pays de Gex Agglo, Patrice Dunand, et du Commandement de groupement de gendarmerie de l'Ain, le Colonel Bellemin-Laponnaz.


L’offre se déploie en sept axes. A noter le renforcement de la vidéo-protection et la mise en place d’un dispositif de gestion des incivilités.


Ce dispositif s’inscrit dans un mouvement plus large de restructuration de l’offre de sécurité dans le Pays de Gex. Pour rappel, en mai 2021, le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin était venu inaugurer la nouvelle caserne d’Ornex et avait annoncé l’augmentation significative des effectifs de gendarmerie.