Nouvel hôpital dans le Bugey: lutter contre les déserts médicaux


Nos professionnels de santé font un travail remarquable. Nous leur devons énormément. Souvenez-vous du pic de la crise sanitaire.

Dans ce contexte, je suis très heureuse qu’une nouvelle structure hospitalière ait été inaugurée en fin juin dans le Bugey Sud.

Ce projet, soutenu par le Ségur de la santé, répond aux besoins des Bugistes et, plus généralement, des Aindinois.

En même temps, trop de territoires sont en passe de devenir des déserts médicaux. C’est le cas dans notre 3e circonscription de l’Ain.

C’est ce constat qui nous a amenés, au niveau national, à supprimer le numerus clausus pour accroître le nombre de médecins et à lancer le Ségur de la santé, avec notamment une revalorisation des salaires dans l’hôpital public.

C’est ce constat qui m’a amenée, au niveau local, avec élus et professionnels, à impulser le développement des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) et renforcer la collaboration entre médecine de ville et médecine hospitalière. Un autre défi est de relancer la coopération sanitaire transfrontalière et améliorer l’attractivité de nos territoires pour attirer de jeunes médecins. J’y travaille en lien étroit avec les élus locaux et les services de l’Etat, notamment dans le Pays de Gex. Cela prend du temps mais on avance.

Posts récents

Voir tout