Le CRTE accompagne les priorités du projet de territoire


Je crois au dialogue entre les différents niveaux politiques et administratifs pour mettre en cohérence et faire converger intérêt local et national.


C’est exactement l’approche qui a été la nôtre à l’occasion du comité de pilotage du contrat de relance et de transition écologique (CRTE) conclu entre la CCBS et l’Etat, nous avons fait le point sur l’avancement du projet de territoire du Bugey Sud.


Ce CRTE va permettre de renforcer l’attractivité du territoire du Bugey Sud en développant son offre en matière de tourisme - notamment du tourisme vert et des mobilités douces - et en favorisant l’activité économique de la région.

Le magnifique centre aquatique intercommunal qui doit ouvrir ses portes en 2023 à Belley fait partie de ses projets financés par le CRTE. Cet équipement ultra-moderne et écoresponsable mettra à disposition des habitants de tous les âges plus de 700 m² de piscine pour le sport, le loisir, la détente.


J’ai tenu à soulever la question du numérique et du déploiement de la fibre optique dans le département. Vous êtes nombreux à me saisir de cette question lors de mes déplacements dans les territoires. Les inégalités numériques amplifient les inégalités territoriales entre zones urbaines et rurales. Ce fossé numérique n’est pas acceptable. Les inégalités numériques ont des conséquences très concrètes sur le développement économique, notamment le tourisme. Gérard Pollet, gérant du Camping Lac Du Lit, à Massignieu-de-Rives dans le Bugey, me l’a rappelé tout récemment.


Si certains critiquent le recours à la technique contractuelle entre l’Etat les collectivités territoriales, je tiens à rappeler que notre majorité a toujours œuvré pour préserver la libre administration des collectivités. Depuis plus de 4 ans, la dotation globale de fonctionnement a été sanctuarisé et le statut des élus locaux conforté.