Je porte à l'Assemblée une question orale des élèves du Lycée Lamartine de Belley



L’amélioration du bien-être animal a été une cause importante portée par notre majorité Les députés LaREM. Des avancées considérables ont été obtenues. Tout récemment encore, nous avons adopté la loi du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes.


Des marges de progression subsistent. Et je remercie les élèves de la classe de sciences politiques de Première et leur Professeur Laurent Gruaz d’avoir attiré mon attention sur la problématique de l’utilisation des animaux à des fins scientifiques.


Ils ont fait un travail remarquable, fouillé et structuré. J’ai décidé de porter aujourd'hui en séance publique leur projet de question au gouvernement.


L’utilisation d’animaux reste parfois nécessaire, hélas, pour accomplir des progrès scientifiques. Cependant, dans l’immense majorité des cas, des méthodes alternatives peuvent être développées et mises en œuvre. C’est ce que l’on appelle le principe des 3R - Remplacement, Réduction, Raffinement c’est-à-dire l’amélioration du bien-être des animaux utilisés.


La morale d’une société se juge aussi à la façon dont les animaux y sont traités. Nous pouvons et nous devons aller plus loin.


Vous pouvez retrouver la vidéo de mon intervention ainsi que la réponse du Secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne pour le Gouvernement, qui fait un clin d’œil au élèves de Institution sainte Anne Lamartine